Accèder directement au contenu

Prêt ? Partez !

Mouvements

L'une des activités principales au sein du département des collections du Muséum-Aquarium de Nancy est la régie de prêt. Les opérations mises en place pour pouvoir prêter des spécimens de nos collections à d'autres musées, ou à des structures culturelles, dans le cadre d'une exposition. Une procédure stricte à respecter est nécessaire afin de permettre la bonne organisation des prêts. Pour retrouver l'ensemble des éléments essentiels à suivre en cas de demande, vous pouvez consulter la page des "Conditions de prêts", les modalités requises y sont détaillées. 

Pour illustrer le fonctionnement d'une régie de ce type, voici l'exemple d'un prêt à destination du Musée de la guerre de 1870 et de l'Annexion, situé à Gravelotte. Cet établissement nous a contactés afin d'emprunter certains de nos spécimens pour leur exposition "Explorer. Terre-Mer-Air et l'au delà. Des aventuriers au XIXe siècle". Une fois la demande officielle envoyée par le musée emprunteur, annonçant la liste des objets choisis, les dates et lieux d'exposition ainsi que le titre de l'exposition, elle doit être validée par la direction du Muséum-Aquarium. Ensuite, une attestation d'assurance clou à clou est transmise, et les conditions de prêts doivent être signées pour officialiser le mouvement des spécimens vers le lieu d'exposition.

Les spécimens sont tout d'abord récupérés dans la réserve où ils sont stockés de façon pérenne. La première étape consiste à réaliser un constat d'état de chaque spécimen prêté, de manière à mettre en évidence chaque altération pouvant s'y trouver. Accroc, peinture écaillée, manques, lacunes de poils ou de plumes, etc.. Il est important de rapporter toutes les anomalies observées dans ce constat, pour que le prêteur et l'emprunteur puissent comparer le spécimen avant et après sa période de prêt. C'est un moyen de s'assurer des bonnes conditions de transport et d'exposition. La présentation des points de fragilité permet à l'emprunteur de rester vigilant sur ces éléments.

                                                                        Les spécimens sont pris en photo sous toutes les coutures pour illustrer le constat d'état 

Ensuite, il faut les conditionner dans des caisses adaptées pour pouvoir les transporter vers le musée emprunteur. La taille de la caisse n'est pas le seul point important. Le choix des matériaux de conditionnement est également primordial pour la protection et la stabilisation des animaux lors du trajet. Une fois l'ensemble calé pour le transport, il ne reste plus qu'à les emmener vers le lieu d'exposition.

                                                                             Maintenus en caisse ou sanglés, le soin est apporté d'avantage lors des transports

Sur place, les collections sont "déballées", puis le constat d'état est présenté pour chaque objet. Les agents du musée prêteur détaillent le constat au personnel chargé de l'exposition de manière à ce qu'il n'y ait pas de litiges en cas de dégradations supplémentaires à la fin de l'exposition. Une fois les constats présentés, lus et signés, les chargés de collection du Muséum-Aquarium peuvent placer les spécimens dans l'exposition, ou dans les vitrines concernées. Ils n'en bougeront plus jusqu'à la fin de l'exposition, moment où les agents du musée prêteur reviendront les récupérer. Un constat d'état de retour sera édité de manière à vérifier que rien n'ait été abîmé lors de l'exposition, et tout sera ensuite rapporté dans les réserves du MAN.

                                         Une fois placés par les chargés de collection, les spécimens ne bougeront plus de leur emplacement jusqu'à la fin de l'exposition