Accèder directement au contenu

On est tombé sur un os !

Vitrine "Acquisitions"

Régulièrement, le Muséum-Aquarium acquiert de nouveaux spécimens venant enrichir et diversifier ses collections : animaux naturalisés, montages ostéologiques, représentations diverses, etc. Ces acquisitions sont utilisées lors des expositions temporaires et des animations (pour tout ce qui relève du matériel de prêt et de pédagogie) mais également pour des recherches scientifiques. Elles peuvent également être prêtées à d’autres institutions. Actuellement, la politique de développement de la collection patrimoniale du Muséum-Aquarium est orientée vers les espèces sauvages et les races domestiques régionales.

Pour présenter l'ensemble de ces spécimens nouvellement acquis, le Muséum-Aquarium a mis en place une vitrine permanente dédiée à leur présentation au public, par roulement et sur une durée limitée. Cela permet de les exposer temporairement, avant qu'ils ne rejoignent les réserves, d'où ils ressortiront à l'occasion d'une exposition, d'une consultation ou d'une animation. 

                                                               Mise en place des spécimens de la vitrine "Dinosaures" par l'équipe des collections                                                                     (Illustration : Chloé Vernay)

En ce moment, la vitrine accueille des spécimens qui font écho à l'exposition "Dinosaures, l'évolution grandeur nature" présentée au Jardin Botanique Jean-Marie Pelt, du 8 avril au 6 novembre 2022. On peut y observer :

                                

La collection de paléontologie du Muséum-Aquarium renferme 200 à 250 000 échantillons. La plus grande partie est constituée d'animaux non-vertébrés, moules, huîtres, bélemnites, ammonites, coraux, mais on y trouve aussi des vertébrés locaux : les vertèbres de Temnodontosaurus ont été découvertes dans la Meurthe, et le moulage de Dorygnathus banthesis provient d'un original collecté place Simone-Veil (anciennement place Thiers) à Nancy. 

(Illustrations : Chloé Vernay)