Accèder directement au contenu

Restauration

2017

Trophée de Gaur

 

Ce trophée de gaur a figuré à l’Exposition coloniale de Paris de 1931 puis a été acheté en 1932 auprès de la société Boubée (Paris). Exposé dans la galerie permanente de 1932 à 1993, puis déplacé pour être accroché dans une cage d’escaliers de service, il a été restauré puis transféré en réserve en 2017.

Il s'agit d'un trophée en cape, dont la naturalisation a probablement été faite à partir d'un profil en bois fixé sur un écusson, d'un mannequinage de fibres végétales assemblé autour du profil, et d'un sur-modelage en plâtre.

Avant la restauration, le spécimen présentait des déchirures de la peau sur la quasi totalité du tour du cou, une ouverture de la couture arrière de la tête descendant vers la nuque, la peau autour des yeux était craquelée, et celle des oreilles affichait des fissures, des déchirures et des dédoublements.

Les traitements réalisés dans le cadre de cette restauration ont été les suivants : un dépoussiérage et un nettoyage du spécimen, une dérestauration des éléments anciennement restaurés, une consolidation des déchirures, une phase de masquage, une consolidation des oreilles, un comblement du contour des yeux, et un traitement du socle.

Vue d'ensemble

Avant restauration

Après restauration

Contour de l'oeil

Avant restauration

Restitution de la paupière et

comblements des fissures

Après restauration

Profil droit

Avant restauration

Rapprochement des déchirures

Comblement par ajout de poils

Après retouche et restauration